top of page

Les principales craintes des propriétaires avant de mettre en location leur résidence secondaire

Les propriétaires de résidences secondaires sont de plus en plus tentés par la location saisonnière. En effet, cela permet de générer des revenus pour couvrir les frais de fonctionnement du bien et de l’occuper une partie de l’année.

Les équipes d’Interhome, via ses 43 agences réparties dans l’Hexagone, ont établi une liste des principales craintes et préoccupations citées par les propriétaires avant qu'ils ne leur confient la gestion locative de leur bien.


Voici la liste des principales craintes des propriétaires :

  • Les dommages à la propriété Les risques liés à la dégradation du logement : les propriétaires craignent que les locataires abîment leur bien ou laissent des dégâts importants derrière eux.

  • L’arrivée tardive des clients : l’heure d’arrivée des vacanciers est souvent difficile à anticiper, en fonction des embouteillages et de divers aléas, ce qui oblige les propriétaires à s’organiser…

  • La propreté : il arrive que les locataires ne rendent pas le bien en bon état à la fin de leurs vacances : objets cassés, poubelles oubliées, vaisselle non faite, …

  • La consommation énergétique : la présence régulière de locataires augmente l’utilisation des équipements du bien, et les propriétaires ont peur que cela se traduise par la hausse des factures d’eau et d’électricité notamment si le logement est doté d’une climatisation et/ou d’une piscine.

  • La caution : certains locataires refusent de payer une caution.

  • Les animaux de compagnie : les chiens mal éduqués pourraient causer des dégâts dans le logement et les maîtres « oublient » trop souvent de ramasser les excréments.

  • Les évaluations négatives et réclamations abusives des locataires : elles pourraient affecter la réputation du bien et entraîner une baisse des réservations.

  • Les groupes de jeunes qui font la fête : les propriétaires appréhendent que de jeunes locataires perturbent la tranquillité du voisinage et abîment leur logement.

  • Le manque de réservations : la rentabilité du bien est souvent le facteur déterminant de la mise en location.

  • La suroccupation : les locataires ne déclarent pas toujours le nombre réel d’occupants qui logeront dans leur bien, entraînant généralement des surcoûts pour le propriétaire.

  • La gestion des voitures électriques : l’essor de ces véhicules entraîne une demande croissante de biens équipés d’une borne de recharge, ce qui engendre un coût d’achat et d’installation pour les propriétaires de maisons, ou une impossibilité de répondre à ce critère dans le cas d’un appartement, ce qui peut pénaliser l’attrait du bien sur le marché des locations saisonnières.

Une étude publiée par l'Insee le 25 août 2021 révèle par ailleurs que deux résidences secondaires sur trois sont détenues par un ménage de 60 ans ou plus et que 38 % sont situées loin de la résidence principale du propriétaire, à trois heures de route ou plus.


Ces facteurs, ajoutés aux craintes exprimées par les propriétaires de résidence secondaire, les incitent de plus en plus à passer par un professionnel pour la commercialisation et la gestion complète ou partielle de leur bien.


« Depuis plus de 55 ans, Interhome est le prestataire de confiance des vacanciers et des propriétaires de résidence secondaire. Nous possédons tous les atouts pour les rassurer. Chaque logement fait l’objet d’un contrat de mise en gestion partielle ou complète. La commercialisation mondiale du bien permet une occupation optimale. Sur place, les équipes d’Interhome visitent régulièrement les logements, procèdent si besoin aux éventuelles réparations en cas de panne ponctuelle au cours des séjours ou après. Côté clients, l’accueil se fait généralement dans les agences locales : une caution est exigée pour la remise des clés et le nombre de locataires est contrôlé. Et en ce qui concerne le règlement, les propriétaires peuvent dormir tranquilles : le groupe suisse assure mensuellement le paiement des loyers », explique Xavier Lelièvre, directeur général France d’Interhome.

 

Le portefeuille d'Interhome Group avec ses marques Interhome et Interchalet, comprend environ 40 000 maisons et appartements de vacances dans 28 pays et fait partie du groupe Hotelplan, sis à Glattbrugg en Suisse. Ce dernier appartient dans sa totalité à Migros, la plus grande organisation de commerce de détail de Suisse, dont le siège est à Zurich. La proximité entre le loueur et ses hôtes est l'une des forces d'Interhome Group. Avec quelques 200 agences de services locales (100 bureaux propres et 100 bureaux partenaires), un « forfait complet sans souci » est garanti de l'accueil personnel des clients à la gestion complète de la maison de vacances. Depuis plus de 55 ans, Interhome Group est le prestataire idéal de logements de vacances. L’offre est variée : elle va du simple chalet ou appartement à la villa luxueusement aménagée, au bord de la plage, à la campagne ou en ville, été comme hiver. En 2022, Interhome Group a généré 9 millions de nuitées et réalisé un chiffre d'affaires de 371,0 millions de CHF.

Comments


bottom of page