top of page

Une mosaïque mise au jour dans une synagogue de l'époque romaine en Galilée

L'Université de Caroline du Nord-Chapel Hill a découvert une mosaïque romaine exceptionnelle lors de la onzième et dernière session de fouilles archéologiques dans la synagogue de l’ancien village juif de Huqoq, en Basse-Galilée.


Cette mosaïque, qui orne le sol de l'entrée principale de la synagogue de l’époque romaine datant environ de l'an 400, consiste en un grand panneau, au centre duquel figure une inscription hébraïque énigmatique encadrée dans une couronne. Sur les côtés et sous la couronne, une inscription en araméen énumère les noms des donateurs qui ont financé les mosaïques de la synagogue ou des artistes qui les ont réalisées. La couronne est flanquée de part et d'autre de lions posant leurs pattes avant sur des têtes de taureaux. L'ensemble du panneau est entouré d'une bordure décorée représentant des animaux de proie poursuivant d'autres animaux.

Crédit Photo @Jim Haberman

Les fouilles de la synagogue, située au sud de la salle principale du site, ont également révélé d'autres sections de panneaux de mosaïque découverts en 2012 et 2013 illustrant des épisodes bibliques. Elles représentent notamment Samson et des renards, Samson portant la porte de Gaza sur ses épaules, un cavalier philistin et un soldat philistin mort.


Les archéologues ont également trouvé des preuves d'une reconstruction et expansion de la synagogue au début du 14ème siècle de notre ère. Cette modification semble avoir été motivée par la construction d'une nouvelle route reliant Le Caire à Damas. Le nom de Huqoq serait lié à une tradition qui situe le tombeau du prophète biblique Habacuc à proximité.


À l'issue de cette dernière saison de fouilles, la zone excavée sera remise à l'Autorité israélienne des antiquités et au Keren Kayemet Le'Israël (Fonds national juif), qui prévoient de développer le site en tant qu'attraction touristique.



Comments


bottom of page