top of page

La nature au cœur de la ville de Jérusalem

La ville de Jérusalem a entamé une transition écologique majeure il y a environ vingt ans. Elle est maintenant une destination privilégiée par les amateurs de tourisme durable. S'engageant à respecter les 17 objectifs de développement durable des Nations unies, Israël a fait de Jérusalem un modèle en matière d'écotourisme et de préservation de la nature en milieu urbain.


Une ville verte en pleine évolution

Jérusalem est fière d'être la première ville d’Israël à développer un réseau de cent jardins communautaires, qui offrent aux habitants des espaces verts et collaboratifs. La municipalité a également mis en place un ambitieux programme de lutte contre le changement climatique et s’efforce de protéger les collines environnantes contre l’urbanisation galopante.


Mobilité écologique et espaces verts

Avec un système de transport en commun efficace comprenant des lignes de métro et de bus, se déplacer à Jérusalem sans voiture est maintenant une réalité. Les visiteurs peuvent également explorer la ville grâce à un réseau croissant de pistes cyclables, de sentiers urbains verdoyants et de rues piétonnes.


Attractions et Activités Écologiques

Jérusalem propose une multitude d’activités et de sites respectueux de l'environnement adaptés à tous les âges et centre d’intérêts :

·         Des sites naturels urbains pour observer les oiseaux, se promener dans des espaces verdoyants ou explorer des sites archéologiques en empruntant des sentiers aménagés.

·         Des promenades historiques pour découvrir les premiers quartiers situés en dehors de la vieille ville, ou suivre la route de l’eau pour une randonnée pittoresque à la découverte de l’histoire de l’acheminement de l’eau à Jérusalem dans l’Antiquité.

·         Des routes vertes : suivre un sentier naturel passant par des sites archéologiques, les terrasses du mont de Jérusalem, ou encore se baigner dans des sources.

·         Des bâtiments religieux verts pour explorer les bâtiments historiques, les institutions, les églises et de nombreux sites historiques et bibliques avec des vues magnifiques, des artefacts et des jardins, qui datent d’environ 3000 ans.

·         Des pèlerinages verts pour suivre les anciennes routes de pèlerinage et vivre une expérience immersive dans un cadre biblique en pleine nature. Et découvrir des sites historiques et patrimoniaux ainsi que des paysages désertiques spectaculaires. Les pèlerins ou les visiteurs peuvent rencontrer les communautés locales et participer bénévolement à la culture en terrasses dans l’esprit des temps bibliques. Ils vivront ainsi une expérience inoubliable de « patrimoine vert ».

·         Du volontariat vert et participer aux activités de jardinage communautaire, de restauration d’anciennes terrasses, de taille d’oliviers anciens, de sauvetage d’espèces végétales, et à bien d’autres initiatives écologiques.


Les incontournables sites verts de Jérusalem

Pour ceux et celles qui manquent de temps, voici quelques sites verts à ne pas manquer :

·         Le Mur occidental (ou mur des Lamentations) : ce mur de soutènement sacré, qui est tout ce qui reste du Temple sacré construit par le roi Salomon il y a des milliers d'années, est bien connu comme étant l'épicentre de la foi et de la prière pour le peuple juif, mais il est également visité par des centaines de milliers de personnes de toutes les religions, qui déposent des messages à Dieu dans les fentes du mur. Mais saviez-vous que pendant la saison des migrations (mars-juin), le Mur abrite 88 sites de nidification de martinets, préservant ainsi un cycle de migration historique mentionné par le prophète Jérémie ? Les martinets ne représentent qu’une espèce parmi les 500 millions d’oiseaux qui traversent le ciel de Jérusalem durant la période de migration. Un conseil : venir sur la place du Mur occidental avant le coucher du soleil pendant cette période pour profiter de ce merveilleux spectacle.

·         Le parc de la voie ferrée : une bonne idée pour une promenade à pied ou à vélo sur cet ancien tracé ferroviaire, maintenant aménagé en un grand espace vert traversant huit quartiers de la ville.

·         Le verger Ein Kerem : ce site naturel fascinant comportant des vestiges de l’agriculture ancienne, arrosé par la source de la Vierge Marie, est le quatrième site le plus important pour les pèlerins catholiques et chrétiens orthodoxes en Terre sainte. Il y a environ deux ans, l'eau de la source a été réintroduite dans le verger, comme c'était le cas autrefois. Cette visite est l’occasion de découvrir les anciennes méthodes d’irrigation.

·         La Vallée des Gazelles : ce parc, qui abrite des gazelles, a reçu un prix pour ses solutions naturelles de gestion des inondations.

·         Muslala - Le Toit de l'Immeuble Clal offre une expérience unique de campement sur ce toit transformé en oasis urbaine.

·         Food Rescuers : il est possible de se joindre à la communauté locale dans son travail bénévole et d’apporter des produits frais recyclés aux personnes dans le besoin. Le programme encourage la mise en place d'un système alimentaire urbain durable en insistant sur la réduction des déchets alimentaires à tous les niveaux.

Commentaires


bottom of page